Johanna Sofia Heusser

Dr Churz, dr Schlungg und dr Böös

Descrizione del progetto
Descrizione del progetto disponibile solo in francese:

La Lutte suisse est une pratique culturelle physique qui peut être utilisée pour traiter diverses thématiques complexes et récits culturels. Johanna Sofia Heusser confronte ce sport à connotation masculine et interroge de manière critique l’identité de cette pratique par un duo d’interprètes masculins.

Personnellement, Johanna Heusser est sceptique à l'égard des traditions suisses dans la vie quotidienne, probablement parce qu'elles lui semblent souvent étroitement liées à des valeurs conservatrices, nationalistes et patriarcales, auxquelles elle ne peut s'identifier et qu'elle perçoit, même au-delà de la pratique de ces traditions, comme problématiques dans la société moderne dans laquelle nous vivons. Mais c’est précisément l’utilisation comme surface de projection qui est toute la force des traditions vivantes, telles que la lutte suisse. Pour «Dr Churz, dr Schlungg und dr Böös», elle veut rompre ce lien, et comprendre quels sont les aspects de cette pratique culturelle très corporelle, qui sont instrumentalisés pour la propagation de valeurs conservatrices. Elle veut ainsi découvrir par la manipulation artistique du mouvement et par la modification des stratégies de mise en scène si le potentiel performatif peut être perçu et appliqué différemment.

Johanna Heusser a étudié à l'école supérieure de danse contemporaine et urbaine à Zurich et travaille depuis comme danseuse et chorégraphe en Suisse et à l'étranger. Ses propres travaux se situent à la charnière de la danse et du théâtre. Johanna s'intéresse aux pratiques culturelles qui mettent l'accent sur le corps et ses connotations changeantes.

Chorégraphe/Concept: Johanna Sofia Heusser (*1994)

Performer: Stefan Schönholzer (*1987)

Performer: David Speiser (*1984)

Scénographie/Lumière/Sound: Marc Vilanova (*1992)

Managment: Sarah Schoch (*1993)

Dramaturgie: Fiona Schreier

Outside Eye: Selina Beghetto und Stefan Stock

Lumière/Video: Robert Meyer

Costumes: Diana Ammann

Foto: Augustin Gysi