Aurore Jecker

Helen W.

Descrizione del progetto
Descrizione del progetto disponibile solo in francese:

Je m'appelle Aurore Jecker, je vis à Lausanne, j'ai grandi dans le canton de Fribourg.

En juin 2017, j'assiste à un concert au Belluard Festival, à Fribourg. Après le concert, pendant la soirée, quelqu'un me dit : « Tu connais Helen W. ? Tu me fais penser à elle ! Elle vient de Fribourg, elle vit à Bâle. Elle travaille dans un musée. Elle fait du skateboard. »

Je ne connaissais pas Helen W..

Quinze minutes plus tard, une autre personne me dit : « Hé, tu me fais trop penser à Helen W., qui fait du skateboard ! Vous avez vraiment quelque chose en commun ! »

J'ai toujours trouvé ça extrêmement stylé de faire du skateboard, et quelques jours avant cette soirée, je m'étais dit « Il faudrait que je prenne des cours de skateboard. » Du coup je me dis : « C'est un signe, je pourrais rencontrer cette fille, et lui demander de me donner un cours de skateboard. Elle pourrait même devenir mon amie.

Une semaine plus tard, lors de la soirée de clôture du Festival, quelqu'un me dit – je vous le donne en mille – «  Tu connais Helen W. ? C'est fou, vous avez vraiment un truc en commun ! »Ma curiosité ayant été quelque peu piqu  e, en rentrant de cette soirée, le 2 juillet à 4h du matin, je cherche donc sur Internet...

Dans son travail, Aurore Jecker s''intéresse à l'intime et au public, et explore les procédés de l’autofiction. Elle compose avec la réalité, se sert de l'imprévu pour voir où il l'emmène - jusqu'à peut-être ne plus savoir où s'arrête la réalité et où commence la fiction. Elle entrelace la réalité et le fantasme, l'angoisse, l'éventualité, la fiction. Parallèlement, elle s’intéresse donc au storytelling - l’art de se raconter, d'écrire sa propre histoire, de créer son mythe personnel.