NUCLEUS

Kernschmelze

Descrizione del progetto
Descrizione del progetto disponibile solo in francese:

Dans les années 1950 et 1960, la Suisse cherche à mettre au point sa propre technologie nucléaire, affranchie des États-Unis. Des efforts concrétisés en 1968 par la mise en service d’un réacteur expérimental souterrain, à Lucens, dans le canton de Vaud. Après de nombreux incidents autour du réacteur, le 21 janvier 1969, c’est le drame: l’entrée en fusion du réacteur de Lucens. Une catastrophe tombée dans l’oubli, témoin d’une foi absolue dans le progrès et fruit d’un excès de confiance helvétique; un événement que nous autres, de la compagnie Nucleus nouvellement formée, avons souhaité mettre en scène.

Nous avons prévu des reproductions praticables, sur la base des croquis d’origine du réacteur, des plans et de photos de laboratoire. Notre réacteur expérimental à nous sera truffé d’éléments musicaux et performatifs. À partir d’une installation poétique et de différentes insertions documentaires, nous relatons l’histoire de Lucens et le rêve suisse du nucléaire. Pourquoi? Parce que nous avons un petit faible pour l’esthétique de la technologie, de la machinerie et du tragique. Mais aussi parce que les envies de renouveau, l’hybris et la vanité élitiste des ingénieurs suisses d’alors nous permettent de tirer des parallèles avec les débats contemporains sur le progrès. Et, enfin, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’entrée en fusion du réacteur de Lucens, nous voulons faire ressurgir dans la mémoire collective suisse ce qui n’est rien de moins que l’un des dix incidents les plus sérieux du nucléaire civil dans le monde.

Avec un total de quatre représentations, «Kernschmelze» sera joué pour la première fois au Théâtre de Coire au début de l’année 2019. Nous essaierons ensuite de nous produire dans autant de salles suisses que possible et à l’occasion de divers festivals.

Nucleus est une compagnie théâtrale nouvellement formée, créée par le scénographe Rodrigo Cortes Guadarrama (Zurich), le dramaturge Andri Perl (Coire) et l’acteur/artiste de scène Maximilian Reichert (Berne). Le trio s’est rencontré au cours d’études de master dans la section «théâtre» des Hautes écoles d’art de Zurich et de Berne. Leur diplôme en poche, ils montent Nucleus à l’été 2017, avec la volonté de percer sous forme de troupe dans le milieu du théâtre libre. Leurs affinités artistiques sont un savant mélange de performance artistique, d’installation, de concert, de happening et de théâtre parlé.

L’élément ayant présidé à la formation du groupe fut notamment le succès du projet phare de Rodrigo Cortes Guadarrama, avec une dramaturgie d’Andri Perl. En 2017, la pièce «3 Catastrophes I Happily Survived» s’est ainsi vu décerner la palme d’or lors du festival World Stage Design de Taipei. Le théâtre de Coire soutient Nucleus en qualité de coproducteur, Olav Lervik et Astrid Alexandre signant, eux, la partie musicale du projet.