collectif inouite

rehearsal for a better world

Description du projet

Avec humour, une certaine ironie et une poésie un peu décalée qui lui est propre, le collectif inouite s’attaque à transformer le monde – ou peut-être même à en créer un nouveau. Max le rat et Bruce l’ours (les personnages fétiches du collectif inouite, inspirés des films de Fischli & Weiss) ont développé un esprit contestataire – trop de choses dans le monde actuel ne leur conviennent pas. Pour créer un monde meilleur, elles feront différentes tentatives très éclectiques, inspirées entre autres par des mouvements contestataires, mais aussi par des concepts ésotériques ou spirituels, ou encore par des clichés liés à la conception de «changer le monde».

La pièce «Rehearsal for a better world» parlera de visions d’avenir, de processus de création et de transformation, de recherche de nouvelles formes et de nouvelles expériences, tout en jouant avec des références historiques, politiques et artistiques. «Rehearsal for a better world» sera constitué d’une suite de tableaux oscillant entre l’imaginaire et le réel, entre l’abstrait et le concret, entre une esthétique kitsch et agressive, laissant beaucoup d’espace à l’interprétation personnelle.

Le collectif inouite est constitué de Lucie Kohler (alias Max le rat) et Anna Nitchaeff (alias Bruce l’ours). Elles sont actives depuis 2010 dans les milieux de l’art contemporain et de la performance et travaillent régulièrement avec des artistes venant de différentes disciplines artistiques: Rebecca Weingartner (danseuse et chorégraphe), Jonas Gillmann (dramaturge), Antoine Quinet (musicien), Cornelia Peter (créatrice de mode), Alan Twitchell (dramaturge)... Dans le désordre et de façon non exhaustive: Max & Bruce ont réalisé deux pièces de théâtre qu’elles ont présentées entre autres au Tojo Theater (Berne), au Kaskadenkondensator (Bâle) et à l’Esprit Frappeur (Lutry). Elles ont prédit l’avenir dans une tente igloo dans le cadre de divers festivals, vernissages et expositions. Elles ont fait la conquête de la Dampfzentrale à Berne. Elles ont fait incursion en France et en Allemagne voisines, notamment au Finkenschlag (satellite du Theater Freiburg-in-Breisgau) pour un karaoke un peu particulier. Elles ont réalisé leur propre collection de mode automne-hiver et l’ont présentée dans divers espaces d’exposition. Dans une esthétique se référant à divers milieux culturels et artistiques, le collectif inouite joue avec les décalages, la réappropriation et les clichés. Max & Bruce sont ainsi tantôt mascottes de l’art contemporain, tantôt acteurs de fables et de mythes populaires.