Léa Meier

Ma maison est une maison sale: laver plus blanc

Description du projet

Avec «Ma maison est une maison sale : laver plus blanc», je souhaite explorer le processus par lequel le propre se distingue du sale et comment cette distinction influence nos constructions corporelles et spatiales : quoi, qui le définit ? Qui nettoie les désirs et comment ceux-ci se nettoient-ils? Les corps sont construits et nettoyés au même titre que les espaces publics. En nettoyant nos rues, on nettoie aussi nos corporalités et nos subjectivités. Ainsi nettoyer signifie également effacer, cacher et participe aux systèmes oppressifs de classe, de race et de genre.

«Ma maison est une maison sale: laver plus blanc» est une performance solo qui s’intéresse à rendre les espaces de la langue (ici la française) et du corps (ici celui assigné à la représentation de ce qui est considéré comme ‘féminin’), majoritairement réglementés par les normes morales d’une société blanche et patriarcale, habitables en les ‘salissant’. Ainsi, je souhaite développer des narrations poétiques non normatives de résistances face à l’hygiénisation de mon corps, de mes pratiques et de ma subjectivité. Ces stratégies de salissement prendront des formes métaphoriques et matérielles. Au sein de la langue française, salir équivaudra à faire table rase de ces règles et usages, en féminisant et détruisant les mots comme les structures grammaticales et en créant une écriture sans hiérarchie qui ne tiendra pas compte de l’opposition corps-tête sur laquelle notre société se construit. Corporellement, je développerais un travail sur des émotions perçues comme négatives (échec, perte, honte, culpabilité) en choisissant de m’exposer au regard du public de manière monstrueuse et en développant une ultra sexualisation non-séductive de mon corps.

Léa Meier (*1989) est une artiste qui travaille avec la performance, le dessin et les textiles afin de créer des atmosphères chaudes, désagréables et empouvoirantes. Elle est diplômée des écoles d’art de Berne et Genève, elle a dernièrement montré son travail dans plusieurs théâtres et espaces d’art en Suisse.

Autres collaborateureꞏriceꞏs

Tatiana Baumgartner – Collaboration artistique et co-mise en scène

Adina Secrétan – Dramaturgie

Vicky Althaus – Lumières

Serge Teuscher – Musique

Charlotte Nagel et Jonas Van – Oeil extérieur