Mélina Martin

Opa

Description du projet

De et avec : Mélina Martin, Jean-Daniel Piguet, Anna Lemonaki, et Leo Garcia


Elle dit : Je suis la plus belle femme du monde.

Son histoire est obscure, parfois contradictoire. A-t-elle été enlevée de force par Pâris ? 

A-t-elle au contraire succombé à son charme? Manipulée ou manipulatrice ? Pure ou chienne ? Une chose est sûre : Hélène de Troie est belle. C'est sa beauté qui subsiste à travers les siècles. Cette même beauté qui rend tous les grecs fous d’elle et qui déclenche la guerre. Cette beauté la rend-elle puissante ? La rend-elle heureuse ? Comment se fait-il qu’une figure qui a un pouvoir d’action si puissant demeure aussi mystérieuse, aussi ambiguë ?


Je suis grecque moi aussi, à moitié. Il y aura de la Grèce sur scène, pas n’importe laquelle ; celle que je rêve de retrouver à chaque fois que je la quitte. Que je recrée seule ici, à partir de musiques, de danse, de café et d’huiles importés. Il y aura son franc-parler, son rythme, son humour, son débordement et sa chaleur.


Cie DanielBlake

Il arrive parfois qu'on sorte d'un film en se disant ah voilà un film que je ne dois pas oublier. ''I, Daniel Blake'' de Ken Loach fait justement partie de cette catégorie, il reste comme une cicatrice.


Garder la générosité des personnages, le bonheur de se donner des coups de mains pour se sortir des galères, d'être vraiment avec les autres sans calcul, sans intérêt, de se déplacer soi-même. Penser avec le cœur.


Le zeibekiko d’Hélène parle aussi de ce combat : d'une Hélène qui, enfermée dans son beau palais à Troie, ne rêve que d'une chose : se jeter dans une danse collective et retrouver la générosité des siens.


Mélina Martin et Jean-Daniel Piguet se rencontrent à la Manufacture lors de travaux d’école. Fraîchement diplômés, ils ont envie de poursuivre leur aventure théâtrale commune avec une nouvelle collaboration. La Cie DanielBlake, fondée par Jean-Daniel, héberge Le zeibekiko d’Hélène initié par Mélina.