Jeremy Nedd

Communal Solo

Description du projet

Jeremy Nedd, Max Hanisch und Yoshi Goettgens


Une pièce de théâtre est-elle vraiment une expérience communautaire? Est-ce que ce qui se passe dans cet espace est réellement une activité communautaire et un vécu commun? Le fait de regarder ensemble d’autres personnes présenter un spectacle suffit-il à créer une expérience partagée? Ou s’agit-il juste d’un groupe d’individus absorbés par leurs réalités personnelles, et donc incapables de reconnaître un potentiel collectif à côté d’eux?

Selon le contexte, la formation et les rituels de l’espace théâtral, le «public» peut-il s’engager avant de devenir une «audience», permettant d’élargir les rôles conventionnels du théâtre (acteur, spectateur et participant), de les partager, ou même de les éliminer de l’équation?

Depuis l’émergence de modes de performance alternatifs et changeant constamment dans le domaine de la danse et du théâtre, l’organisation traditionnelle de l’espace théâtral (sièges et scène) est fréquemment modifiée, alors que, fondamentalement, la relation entre les acteurs et le public reste la même.


Spectateur et acteur.


Est-il possible de changer cette dynamique en une seule soirée et de vivre une expérience communautaire partagée authentique? Ou toute cette réflexion est-elle vaine, parce qu’en réalité, le fait d’être conscient d’être l’initiateur de ce vécu commun ferait immédiatement réapparaître le «quatrième mur» et contribuerait à ce que l’attention se reporte sur moi?


Se basant sur les écrits de Jacques Rancière, A communal solo est un arrangement intriqué d’activité communautaire improvisée, de mouvements prosaïques et virtuoses, de manipulation et d’illusion dans lequel nous (le public et moi) devenons les co-auteurs et les créateurs d’un solo commun.


A communal solo est coproduit avec le Theater Roxy à Birsfelden.


Le performeur, chorégraphe et sound designer Jeremy Nedd est né et a grandi à Brooklyn, New York Après avoir terminé sa formation en danse au SUNY Purchase College, il a la possibilité de travailler avec de nombreux acteurs du milieu new-yorkais de la danse. Il collabore en particulier et de manière approfondie avec Kyle Abraham /Abraham.In.Motion, dont l’œuvre «The Radio Show» lui permet de recevoir un «Bessie», le New York Dance & Performance Award.

Après avoir déménagé en Europe, Jeremy Nedd a été engagé au Semperoper de Dresde (de 2010 à 2012) et au Théâtre de Bâle (de 2012 à 2016). Durant ces années, il a eu l’occasion de présenter des œuvres avec les deux compagnies lors de soirées pour jeunes chorégraphes et sur des scènes ouvertes dans les deux villes. Plus récemment, il a réalisé la chorégraphie de sa propre pièce remplissant une soirée «How to save a phoney from becoming a fraud» à Bâle. Il a également commencé un Master en Expanded Theater à la Haute école des arts de Berne. Il vient de recevoir une bourse Atelier Mondial qui lui permettra de passer trois mois en Afrique du Sud fin 2017.