Johanne

Ghosts are extended flesh

Description du projet

« En 2020, j’ai entamé un processus de transition déjà amorcé depuis plusieurs années suite à un fort sentiment d’inconfort. Ce processus s’est d’abord fait socialement puis physiquement. Je suis néx non-binaire. Je suis néx neutre dans un corps qui racontait déjà une histoire notamment par l’amalgame sexe-genre. J’ai été socialiséx en tant que garçon puis en tant qu’homme. J’ai très vite compris que je n’arriverai pas à m’adapter à cette forme imposée par la biologie et par la société. J’ai longtemps lutté afin de me faire à l’idée de ce corps, de mon regard à son sujet mais aussi du regard que portait le monde sur lui. Aujourd’hui, je me rends compte que je ne désire pas ce que je semble être. Je sens que quelque chose en moi est tassé dans mes profondeurs et veut émerger. J’ai créé à l’occasion de mon travail de Bachelor Danse, obtenu à la Manufacture de Lausanne, un solo d’une quinzaine de minutes intitulé «Ghosts are extended flesh» qui explore ma volonté de manifester mon être profond et rêvé. J’ai pu ensuite présenter à diverses occasions plusieurs versions de ce travail qui se déploie en parallèle de mon propre processus de transition. Il s’agissait d’esquisses d’un travail que je veux poursuivre et étendre pour en faire une performance cohérente et complète d’une heure environ. J’évolue dans mon travail en voyageant en moi et en figurant ce qui résonne et ce qui ne résonne plus avec qui je suis. C’est un travail en évolution constante à mesure que je figure avec plus de précision ce que je sens être. L’univers qui accompagne mon corps engendre le rêve et immerge le public dans une pensée réconfortante, un souvenir chaud, violent ou terrible. Une fantaisie qui transporte dans d’autres fantaisies. »

Johanne Closuit (*1997) est an artiste et dansaire originaire du Valais. Al se lance dans le hip-hop freestyle à l’âge de 14 ans. Al s’adonne au krump dès ses 18 ans. Johanne est connu dans le milieu krump sous le nom de MainEvent X. Al participe à de nombreuses battles notamment en Suisse, en France, en Belgique et en Italie. Johanne se développe artistiquement en freelance dans les domaines de la peinture et de l’écriture. En 2018, Johanne entame le bachelor en danse contemporaine à la Manufacture à Lausanne. La danse singulière de Johanne est un mélange des cultures et influences underground et de diverses techniques contemporaines d’improvisation. L’esthétique de Johanne est queer. Al questionne dans son travail le rapport aux corps, leurs places, leurs limites, leurs représentations. La transformation ou la transgression de la forme sont des thèmes récurrents dans le travail de Johanne.

Déco: Evan Closuit

No items found.
No items found.