Elvio Avila + Savino Caruso

mi vida en transito

Description du projet

Elvio Avila vit actuellement à San Rafael, une municipalité de Mendoza en Argentine, dans une petite maison qui appartient à son père. Au rez-de-chaussée, celui-ci dirige un salon de coiffure, avec lequel il gagne sa vie. Elvio devrait être en Suisse. C‘est là qu‘il a passé les dix dernières années, c‘est là qu‘il a obtenu son Bachelor et son Master en théâtre, et c‘est là qu‘a été sa vie. Puis la pandémie est arrivée et tout a changé. «mi vida en transito» est la documentation d‘un voyage de retour involontaire dans la province de Mendoza, de l'arrachement et du désespoir qui en résultent et de la recherche d‘un avenir viable. C‘est aussi le témoignage de l‘amitié d‘Elvio et de Savino Caruso, qui est née dans l‘adversité, se poursuit à distance de l'autre côté du monde et est à la base du projet «mi vida en transito». 

Au moment où il est devenu évident, qu‘Elvio allait perdre son statut de résident en Suisse et que toute sa vie jusqu'alors et telle qu'il l'avait planifiée allait se dissoudre dans le néant, il a rencontré Savino. Savino a voulu se battre pour Elvio, il a essayé, avec l‘aide d‘un ami avocat, d‘éviter l‘inévitable : sans succès. Elvio a dû quitter le pays. Il est impossible de savoir s‘il y aura un jour un retour. Maintenant, il y a cette grande distance. Au début, cette distance semblait tout en gloutir : toute la capacité de vivre d‘Elvio, toutes ses idées, ses projets, toute sa vie. Mais l‘art est toujours là. 

«mi vida en transito» est un abri qui est créé avec les moyens de l‘art dans les ruines de la vie d‘Elvio et à partir duquel il tente d‘imaginer son avenir. Savino l‘accompagne et le soutient. Ensemble, ils développent des séquences vidéo, des textes, des scénarios de conversation, des moments de performance. Ensemble, ils sont sur scène – Savino en réelkement, Elvio digitalement – et ne s‘intéressent à rien de moins que le sens de l‘existence, qui réside peut-être dans la solidarité vécue et dans les processus de transition qui font prendre conscience, encore et toujours, de la vulnérabilité de la vie. 

À l'âge de cinq ans, Elvio Avila a commencé une formation intensive en danse folklorique argentine dans la province de Mendoza, en Argentine. À quatorze ans, il commence à étudier la danse contemporaine à Buenos Aires (AR). En 2010, il est venu en Suisse et a suivi le cursus «Advanced Studies in Modern Dance» à la Haute école des arts de Zurich. Il a ensuite obtenu une licence en théâtre physique à l'Accademia Dimitri, qu'il a terminée en 2013. En 2019 il reçoit le diplôme du «Master in Expanded Theatre» à la Haute école des arts de Berne. Elvio est un artiste qui se situe dans la tension permanente entre le conservatisme et l’innovation et qui débouche souvent dans l’absurde.

Savino Caruso a étudié le cinéma à la Haute école des arts de Zurich et a obtenu en 2018 un Bachelor of Arts in Film avec spécialisation en caméra. Il a également étudié la photographie au CEPV de Vevey et à l'école F+F de Zurich de 2011 à 2013. Savino travaille en tant que scénographe, directeur technique et interprète en free-lance. Dans son propre travail, il a réalisé des coproductions et a gagné le soutien de Tankstelle Bühne Luzern en 2018. Savino est membre de la compagnie Trottvoir. Il vit à Lucerne dans un projet d'habitation autogéré et, outre son activité artistique, il s'engage comme activiste.

Concept / Performance: Elvio Yair Avila (*1985)  

Concept / Visuels / Technique / Performance: Savino Caruso (*1993)

Vidéo: Eleonora Camizzi (*1994)


Photo:  Brian Krömer


No items found.
No items found.