:objective:spectacle:

CLAP

Description du projet

Qu'est-ce qui est plus lent qu'une respiration mais dure plus longtemps qu'un cri ? Si l'on en croit les études sociolinguistiques du phénomène, c'est un applaudissement. CLAP est un travail sur le cadre de la situation de la performance en tant que telle. Qu'est-ce qui encadre normalement l'événement théâtral comme un congrès ou un rite qui devient le centre du débat performatif : Pourquoi applaudissons-nous et comment ? Qui ou quoi applaudissons-nous ? Ce qui est donné est : une soirée qui ne naît que de la "matière première de l'affirmation", la matière des applaudissements. Au lieu de la représentation d'un spectacle, le public voit une représentation de lui-même. Une foule chorégraphiée de claqueurs qui "zappent" des motifs rythmiquement répétitifs à travers divers gestes, formes, constellations historiques et sociales d'applaudissements : parfois les claqueurs se transforment en une foule de fans jubilatoires et orgiaques, puis ils semblent être une foule fasciste et agitée. Une autre fois, ils se désintègrent en des individus épuisés qui s'ennuient ou tapent des mains incertaines... Dans une boucle constante d'apparitions et de départs et de moments intenses de persévérance, la tension de l'attente est déchargée par des applaudissements toujours nouveaux de la foule des claqueurs. Un "perpetuum mobile" scénique excessif doit émerger tout au long du spectacle, la scène comme "machine à applaudir", la boîte noire comme un concert d'applaudissements bruyant. Néanmoins, le moment le plus excitant est, bien sûr, quand le public montera-t-il sur scène et s'applaudira-t-il lui-même ? Et si les claqueurs répondent ? CLAP est produit par :objectif:spectacle : en coproduction avec Treibstoff Theatertage Basel 2015 et L´OUTIL (FR).

No items found.
No items found.